Interview du docteur Johann Morizot

Pour cette journée de lancement de la semaine de lutte contre la dénutrition 2020 organisée par le Collectif de lutte contre la dénutrition, nous vous proposons d’ouvrir le débat sur la représentation et signification du mot même « dénutrition ».

Nous avons réalisé un sondage* auprès de différentes tranches d’âge de population afin de connaître leur définition du mot dénutrition. 

Interview du Docteur J. Morizot

Le Docteur Johann Morizot revient sur les représentations du mot dénutrition et sur son interprétation auprès de la population et auprès des professionnels. 

Il revient sur les images renvoyées par ce mot et sur les termes qu’il emploie pour communiquer avec ces patients qui sont à risque de dénutrition. 

Il nous livre également une réflexion intéressante sur la détection et la prise en charge de la dénutrition en milieu hospitalier.

Entre définition et analyse sémantique de la dénutrition, découvrez la vision du Docteur Johann Morizot, responsable de l’Unité Transversale de Nutrition Clinique (UTNC) au Centre Hospitalier Annecy Genevois.

Votre définition de la dénutrition

nuage de mots dénutrition

Si les plus jeunes associent plus souvent la dénutrition à la malnutrition, les personnes entre 16 et 65 ans parlent plus volontiers de « rapport » entre les besoins et les apports et d’équilibre alimentaire. Les personnes les plus âgées quant à elles, la définissent avec des carences et le fait de manger insuffisamment.

Il est intéressant de voir que toutes les tranches de population interrogées associent le mot dénutrition à une alimentation équilibrée et non pas à un déséquilibre nutritionnel.

Le choix des termes « alimentation équilibrée » est très révélateur des préoccupations actuelles de notre société. Une alimentation saine, biologique et variée mais les notions d’apports nutritionnels sont encore peu prises en compte.

 

La dénutrition : Une définition floue

Dans notre société, la lutte contre l’obésité et les messages diffusés sur l’importance d’une alimentation saine, équilibrée et diversifiée a fait son chemin.

Cette notion n’est en revanche pas directement liée à la dénutrition. En effet, la dénutrition est définie comme des apports nutritionnels ne compensant pas les dépenses de l’organisme. Une alimentation peut être équilibrée mais ne pas être apportée en quantité suffisante pour compenser les dépenses de l’organisme.

Pour les personnes plus jeunes et pour les plus âgées, on retrouve davantage la notion de famine, de carences et un rapprochement de la vision de la dénutrition des pays en voie de développement.

*Sondage réalisé sur care advisors en septembre 2020 – 114 répondants 

Laisser un commentaire